L'ASPQ fait la promotion de l'autonomie et du respect du droit des gens à participer aux décisions qui les concernent, tout en croyant au maintien d'un juste équilibre entre les droits individuels et les droits collectifs. L'ASPQ contribue à la santé publique du Québec en favorisant l'émergence d'environnements propices à l'épanouissement du plein potentiel humain.
 
 
Imprimer

Pourquoi s'en préoccuper?

Visionnez cette campagne de Dove qui aborde les enjeux relatifs à l’image corporelle :

Sans nier l’importance de la problématique du poids au Québec, il est nécessaire que soient analysées les conséquences néfastes des multiples tentatives de perte de poids, trop souvent vouées à l’échec.

Un sondage mené par l’ASPQ révèle que 60 % des Québécoises ont tenté de perdre du poids en 2008 et 10 % l’ont fait à l’aide d’un PSMA.

Il faut se préoccuper des produits, services et moyens amaigrissants car ils représentent un risque réel pour la santé

Au niveau de la santé physique, les effets indésirables observés diffèrent. Ils peuvent être mineurs, par exemple : constipation, diarrhée, hypotension, maux de tête, étourdissements, intolérance au froid, crampes musculaires, perte de cheveux; parfois majeurs : arythmie cardiaque, arrêts cardiaques, déséquilibre électrolytique, mort.

Des ingrédients dangereux

  • Plus de 90% des produits de santé naturels recensés en 2008-2009 n’avaient pas été approuvés par Santé Canada et se retrouvaient tout de même en vente libre.
  • Plusieurs ingrédients contenus dans les produits de santé naturels peuvent être dangereux pour la santé.
  • Certains ont été liés à des effets secondaires allant de troubles gastro-intestinaux à des lésions hépatiques pouvant causer la mort.

Les avis et alertes de Santé Canada sur certains produits de santé naturels

Le régime n’est pas anodin et inoffensif malgré qu’il soit socialement accepté par la majorité. Le fait d’être continuellement au régime ou de faire attention à son poids quotidiennement représente en fait l’un des facteurs de risque associés à l’obésité.

95 % des personnes qui suivent un régime reprendront le poids perdu dans les cinq années qui suivent.

L’importance de l’image corporelle

Plusieurs études se sont intéressées aux effets de l’insatisfaction de l’image corporelle sur le bien-être psychologique : les résultats sont alarmants. En effet, ce type d’insatisfaction a été associé à un niveau plus élevé de symptômes dépressifs et de stress. Un mal-être général peut être ressenti et les activités de la vie quotidienne, telles que les repas, le moment de s’habiller et les activités sportives pour ne nommer que celles-là, sont susceptibles de se transformer en sources importantes d’anxiété.

  • Selon un sondage mené par l’ASPQ, 21% des répondantes ayant utilisé un PSMA au cours des 12 derniers mois ont commencé à être préoccupées avant l’âge de 15 ans.
  • Selon ce même sondage, près de la moitié des Québécoises ayant eu recours à un PSMA au cours de l’année 2008 avaient un poids santé.
  • Dans la plupart des services amaigrissants tels que Weight Watchers ou Minçavie, il ne semble pas y avoir de professionnels de la santé qualifiés comme des médecins, des nutritionnistes, des kinésiologues ou des psychologues parmi le personnel en place pour offrir l’encadrement.
Risques pour la santé selon le type de moyen amaigrissant choisi
Types de PSMA Caractéristiques Risques Argumentaire
Hypocalorique
(ex : Scarsdale)
Menus rigides et monotones Carence, fatigue, constipation, nausée Régime très limité et reprise rapide du poids perdu

Hyperprotéiné
(ex : Atkins)

 

Consommation de féculents, légumineuses, fruits et sucre interdite.

Consommation illimitée d’aliments riches en lipides et en protéines.

Carence en vitamines, fibres et sels minéraux.

Fatigue, constipation, hypercholestérolémie.

Graves conséquences sur la santé, particulièrement sur le plan cardiovasculaire.
Hypoglycémique
(ex : Montignac)
Exclusion d’aliments à indice glycémique élevé. Ne mélange pas les lipides et les glucides. Carence nutritionnelle causée par une consommation insuffisante de certaines catégories d’aliments. Privation d’aliments recommandés par le Guide alimentaire canadien. Compliqué à comprendre.
Programmes commerciaux de perte de poids
(ex : Weight Watchers, Minçavi, etc.)
Diète restrictive. Rencontres généralement de groupe visant soutien et motivation. Reprise fréquente du poids perdu dès l’arrêt du programme. Manque d’encadrement individualisé.
Centres commerciaux de perte de poids
(ex : Herbal magic, Centre de la diète)
Utilisation de technique minceur, produits naturels et cures de nettoyage. Carence nutritionnelle. Rythme de perte de poids proposé trop élevé. Manque de preuve scientifique quant à l’efficacité des produits. Encadrement pas nécessairement assuré par des professionnels de la santé.
Substituts de repas
(ex : Slim Fast, Nutribar, etc.)
Diète hypocalorique. Remplacement d’un ou deux repas par des substituts. Manque de variété alimentaire. Peu causer des déficits énergétiques et nutritionnels. Peut entraîner une perte de poids trop rapide. Rapport avec la nourriture dénaturé.
Produits de santé naturels (ex : Controlex, Triolax, Xenadrine, etc) Souvent composés de plantes laxatives et diurétiques. Ingrédients prétendus «miracles». Efficacité et /ou non-dangerosité des produits non évaluée. Aucun effet reconnu sur la perte de poids. Effets secondaires graves, intoxication et décès répertoriés.
Produits transdermiques
(ex : crèmes, timbres, etc)
Perte de poids, contrôle de l’appétit, dissolution des gras par diffusion à travers l’épiderme d’ingrédients «actifs». Efficacité et /ou non-dangerosité des produits transdermiques non démontrée. Aucun effet reconnu sur la perte de poids.
Appareils/dispositifs/
techniques
(ex : Bracelet minceur, Pantashort amincissant, ceinture amincissante, etc)
Perte de poids par acupression, électrostimulation, électroacupuncture, aimant/champ magnétique. Efficacité et /ou non-dangerosité des appareils/dispositifs/techniques non démontrée. Aucun effet reconnu sur la perte de poids.


 
Association pour la santé
publique du Québec
4126, rue St-Denis, Bureau 200
Montreal (Québec) H2W 2M5
Téléphone : (514) 528-5811
Télécopieur : (514) 528-5590
Courriel : info@aspq.org

 
DESIGN WEB = EGZAKT