L'ASPQ fait la promotion de l'autonomie et du respect du droit des gens à participer aux décisions qui les concernent, tout en croyant au maintien d'un juste équilibre entre les droits individuels et les droits collectifs. L'ASPQ contribue à la santé publique du Québec en favorisant l'émergence d'environnements propices à l'épanouissement du plein potentiel humain.
 
 
Imprimer
Retour à la liste

Communiqués et publications

 
17 juillet 2009 - Communiqué - Problématique du poids

Mise en garde sur les produits amaigrissants achetés en ligne

Appel à la vigilance
L’ASPQ invite les consommatrices et les consommateurs à demeurer critiques quant aux renseignements disponibles sur Internet puisqu’il n’existe actuellement aucune règlementation quant à l’exactitude et à la véracité des contenus. De plus, l’achat de produits en ligne peut causer des surprises désagréables : « Par exemple, dès qu’elles ont leur numéro de carte de crédit, certaines compagnies facturent le client automatiquement, à tous les mois, jusqu’à ce que ce dernier les appelle pour y mettre fin », explique la chargée de projet.

Selon le sondage de l’ASPQ, plus de la moitié des Québécoises (60 %) âgées de 18 ans et plus ont tenté de perdre du poids en 2008 et 10 % d’entre elles l’ont fait à l’aide de produits ou de moyens amaigrissants. Chez ces utilisatrices, 39 % n’avaient pas de poids à perdre. « Plusieurs des produits qui se retrouvent en vente libre n’ont pas été évalués par Santé Canada ou n’ont pas fait la preuve qu’ils peuvent être consommés sans danger », précise Émilie Dansereau-Trahan. Ce printemps, une personne est décédée aux États-Unis suite à l’utilisation d’un produit amaigrissant.

Perdre du poids sainement
L’Association souhaite rappeler aux femmes qu’il n’y a rien de tel, tant pour le corps que pour l’esprit, qu’une bonne dose d’activité physique jumelée à une alimentation équilibrée. « L’important est de se sentir bien, de prendre plaisir à cuisiner, de pratiquer une activité physique qui vous plaît et de profiter de l’été !», conclut Émilie Dansereau-Trahan.

Émilie Dansereau-Trahan est chargée de projet à l’ASPQ et travaille sur le dossier des produits, services et moyens amaigrissants (PSMA). Elle est candidate au doctorat en psychologie à l’Université du Québec à Montréal et est détentrice d’une maîtrise en bioéthique de l’Université de Montréal.

Données statistiques
Sondage réalisé quand : 25 novembre 2008 au 5 janvier 2009
Combien de répondantes : 504 répondantes
Groupe d’âge : 18-65 ans
Marge d’erreur : 4,4 %


- 30 -

Pour information supplémentaire :
Marie-Claude Perreault
Agente des communications et de la coordination d’événements
Association pour la santé publique du Québec
Téléphone : (514) 528-5811 poste 226
Cellulaire : (514) 567-6565
Courriel : mcperreault@aspq.org



 
Association pour la santé
publique du Québec
4126, rue St-Denis, Bureau 200
Montreal (Québec) H2W 2M5
Téléphone : (514) 528-5811
Télécopieur : (514) 528-5590
Courriel : info@aspq.org

 
DESIGN WEB = EGZAKT