L'ASPQ fait la promotion de l'autonomie et du respect du droit des gens à participer aux décisions qui les concernent, tout en croyant au maintien d'un juste équilibre entre les droits individuels et les droits collectifs. L'ASPQ contribue à la santé publique du Québec en favorisant l'émergence d'environnements propices à l'épanouissement du plein potentiel humain.
 
 
Imprimer
Retour à la liste

Communiqués et publications

 
4 août 2010 - Communiqué - Problématique du poids

Attention au jeûne modifié aux protéines : un régime qui pourrait vous faire perdre la santé

Version PDF du communiqué

« Malgré les études scientifiques et les nombreuses mises en garde concernant les régimes amaigrissants, nous en retrouvons plusieurs qui promettent des pertes de poids allant jusqu’à 7 livres par semaine », indique madame Dansereau-Trahan. Non seulement ce type d’approche est vouée à l’échec à moyen-long terme, mais les risques pour la santé sont réels (carences nutritionnelles, fatigue, problèmes intestinaux, etc.). En effet, dans 90 à 95 % des cas, le poids perdu sera repris à l’intérieur des cinq années suivant l’arrêt du régime. « Ce qui est le plus désolant, c’est que plutôt que de remettre en question l’efficacité de la méthode choisie, cette expérience sera vécue comme un échec personnel dû à un manque de persévérance », continue la chargée de projet.

Le rapport de l’AETMIS mentionne, entre autres, que le jeûne modifié aux protéines n’est en aucun cas indiqué pour ceux et celles n’ayant pas de surplus de poids. Rappelons qu’au Québec, 42 % des femmes ayant eu recours à un produit, service ou moyen amaigrissant en 2008 avaient un poids santé1. De plus, même si un médecin confirme que la perte de poids est nécessaire, ce type de régime ne devrait pas être envisagé comme solution de première ligne. Les experts demeurent divisés quant à la place de celui-ci dans l’arsenal thérapeutique de l’obésité. De plus, son efficacité à long terme n’est pas établie. Mentionnons également que le jeûne protéiné modifié devrait toujours être effectué sous supervision médicale et le patient devrait être accompagné d’une équipe multidisciplinaire de professionnels de la santé.

« L’industrie de l’amaigrissement fait partie des problèmes de poids que vivent bon nombre de Québécois. En faisant croire qu’il existe une solution miracle, elle contribue à maintenir l’illusion du corps parfait et, ainsi, en entraîne plusieurs dans le cycle des régimes à répétition. Malheureusement, ce cycle est trop souvent ponctué d’une reprise du poids perdu, voire même davantage, et il contribue au ralentissement du métabolisme naturel du corps (avant le premier régime). Plutôt que de poursuivre le cycle des régimes qui contribue à entretenir une image négative de soi, mangez ce dont vous avez envie, respectez votre appétit et pratiquez une activité physique qui vous plait. Vous serez ainsi en meilleure santé et vous vous sentirez mieux dans votre peau! Le Québec s’est doté de la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée et les pratiques de l’industrie de l’amaigrissement sont en contradiction avec les valeurs qu’elle véhicule», rappelle madame Dansereau-Trahan. L’ASPQ invite donc la population à lui signaler toute publicité vantant une perte de poids rapide, c’est-à-dire de plus de 2 livres par semaine.

À propos de l'Association pour la santé publique du Québec (ASPQ)
L'Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) est un regroupement autonome, multidisciplinaire et sans but lucratif qui contribue à la promotion, à l'amélioration et au maintien de la santé et du bien-être de la population québécoise. De plus, elle entretient des liens avec les communautés de santé publique canadienne et internationale.

Émilie Dansereau-Trahan est chargée de projet à l’ASPQ et travaille sur le dossier des produits, services et moyens amaigrissants (PSMA). Elle est détentrice d’une maîtrise en bioéthique de l’Université de Montréal.

– 30 –

Pour joindre Émilie Dansereau-Trahan :
Chargée de projet
Association pour la santé publique du Québec
Téléphone : 514 528-5811 poste 237
Cellulaire : 514 799-7901
Courriel : edansereau@aspq.org

Sondage sur les produits, services et ou moyens amaigrissants réalisé en 2008 par le Bureau d’interviewers professionnels inc., pour l’Association pour la santé publique du Québec.



 
Association pour la santé
publique du Québec
4126, rue St-Denis, Bureau 200
Montreal (Québec) H2W 2M5
Téléphone : (514) 528-5811
Télécopieur : (514) 528-5590
Courriel : info@aspq.org

 
DESIGN WEB = EGZAKT